En République Démocratique du Congo (RDC), et plus particulièrement dans les régions frontières du Nord et du Sud-Kivu, la fragilité de l’État, la persistance des milices rebelles, l’exploitation des ressources minières et l’impunité rendent le quotidien de la grande majorité de la population très difficile.

Indirectement présente depuis 2003 via l’Inititaive de Genève pour la paix dans les Grands Lacs, c’est en 2006 qu’Eirene Suisse a débuté ses travaux de promotion de la paix et des droits humains en RDC. Jusqu’en 2009, elle y a accompagné un projet de soutien aux populations vulnérables du Nord-Kivu qui leur facilitait l’accès à la justice. Depuis 2010, une nouvelle collaboration a démarré avec Pole Institute, un institut interculturel pour la paix, effectuant des recherche, de la formation et de l’information des populations locales sur la paix,la citoyenneté et l’exploitation des ressources minières.