Application de l’approche « thérapie sociale» dans la résolution des problèmes relationnels au Rwanda

Grands Lacs Rwanda
du 1 janvier 2011 au 30 juin 2011

La thérapie sociale est un outil de gestion des conflits et de prévention des violences collectives permettant de dépasser les clivages en exprimant les peurs, pour se retrouver autour des objectifs communs. Dans le contexte rwandais, cette méthodologie apparaît comme pertinente et opératoire.

[img_assist|nid=10775|title=|desc=|link=none|align=none|width=99|height=100]   [img_assist|nid=10776|title=|desc=|link=none|align=none|width=100|height=100]

Pour cela, Eirene Suisse et l’AMI ont décidé d’initier un projet de formation en Thérapie Sociale au Rwanda en 2009, en collaboration avec son fondateur, Charles Rozman.

Les animateurs de l’AMI formés en 2009 ont mis en pratique de manière suivie des éléments de thérapie sociale en 2010 dans deux cadres distincts: la restitution des biens pillés durant le génocide avec des groupes de rescapés et d’ex-prisonniers et la réduction de la méfiance entre les rescapés du génocide et les ex-prisonniers libérés des prisons après avoir avoué le crime du génocide et demandé officiellement pardon.
A l’heure actuelle, les résultats sont vraiment satisfaisants. Des espaces de rapprochement et de dialogue franc ont été créés, lesquels réunissent les victimes du génocide avec leurs bourreaux d’hier ; dans le cadre de la restitution des biens pillés ou détruits pendant le génocide, les protagonistes se mettent ensemble pour discuter du mode de paiement le moins générateur de conflits.

Apprenez-en plus en cliquant sur les liens suivant pour savoir ce qu’est la thérapie sociale et l’institut Charles Rojzman.

[img_assist|nid=10067|title=|desc=|link=none|align=middle|width=350|height=263]

Entretemps les négociations pour la deuxième phase du projet sont en cours. Le présent projet a comme objectif de poursuivre les activités de thérapie sociale initiées, en attendant que les négociations en cours aboutissent pour une seconde phase d’application.