Colloque régional et inter-communautaire – “Dépasser la haine, construire la paix : quelles pratiques pour la région des Grands Lacs?”

Grands Lacs
du March 3, 2012 au March 4, 2012

L’Association Eirene Suisse et l’Initiative de Genève pour la paix dans les Grands Lacs, sous le patronage de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs, poursuivent le projet Dépasser la haine, construire la paix” en organisant un colloque régional sur le sujet et les pratiques de terrain qui y sont liées. Il s’agit d’un projet rare et ambitieux pour la région, voulant réunir autour d’un même questionnement des représentants des autorités et membres de la société civile des trois pays et de toutes les communautés.

L’objectif de ce colloque est de développer et promouvoir une dynamique de réflexion régionale et locale au sujet de la haine, afin de voir tant ce qui se fait que ce qui peut se faire en faveur de la construction de la paix et du mieux vivre ensemble. Le colloque permettra de promouvoir des actions mais aussi des témoignages de ceux qui, chaque jours, travaillent pour dépasser la haine, tout en permettant d’impulser des discussions sur ce qui pourrait être fait pour leur renforcement. Nous espérons ainsi initier un changement de mentalité en faveur du dépassement de la haine dans toute la région.

Programme du colloque :

Le colloque se déroulera sur 3 jours, selon le programme temporaire ci-dessous. Un représentant de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs viendra ouvrir le colloque. Les témoins et les membres de l’Initiative de Genève pour la paix dans les Grands Lacs interviendront ensuite pour présenter leur démarche. Puis, tant des intervenants externes que des personnes de la région viendront témoigner sur leurs pratiques quotidiennes de construction de la paix. La suite du colloque se développera autour de thématiques par des travaux de groupe, sous la forme d’ateliers participatifs. Les participants seront ainsi invités à prendre une part intégrante au projet et à être proactif. Ceci permet également d’assurer une pleine appropriation du sujet. Au cours d’une assemblée plénière, les différents groupes de travail présenteront le fruit de leurs réflexions. L’intérêt d’une telle démarche est dans l’échange : les participants amènent leur expérience et repartent avec l’inspiration des autres, le tout débouchant sur un construit commun. Le troisième jour, un groupe de travail restreint étudiera la suite à donner au colloque sur le terrain en termes d’actions. Il présentera également le travail réalisé au cours d’uen conférence de presse.

  • 1er jour : accueil et présentation
      • « Qu’est-ce que la haine? » (intervenant externe)
      • « Comment se manifeste-t-elle dans les Grands Lacs ? » (intervenant de la région)
      • Témoignages de pratiques de terrain (par des témoins du livre, et des représentants d’organisations locales)
  • 2ème jour : travaux de groupe et séance plénière
      • « Quelles actions développer ou approfondir ? » (Ateliers thématiques)
  • 3ème jour : groupe de travai
      • « Quelles actions à mener ensemble et comment les mener ? » (Groupe de travail)
      • Présentation des résultats