Renforcement du processus de réconciliation et de promotion de l'harmonie familiale au Rwanda par la thérapie sociale

Renforcement du processus de réconciliation et de promotion de l’harmonie familiale au Rwanda par la thérapie sociale

Grands Lacs Rwanda
du 1 octobre 2013 au 30 septembre 2015

Face aux difficultés rencontrées sur le terrain dans le travail de rapprochement des rescapés et des bourreaux du génocide au Rwanda, l’AMI a mené depuis 2010 une expérience pilote avec la thérapie sociale, une méthode de résolution de conflits au sein de groupes antagonistes. Cette expérience s’est révélée très positive et des impacts avérés ont été constatés dans le cadre de la restitution concertée des biens pillés durant le génocide, une étape qui pourtant génèrent de très importantes tensions sociales dans le pays. Face à ces résultats encourageants, l’AMI a souhaité implanter la thérapie sociale dans ses zones d’intervention afin de contribuer au renforcement du processus de réconciliation et à la promotion de l’harmonie familiale.

12 groupes antagonistes de rapprochement de rescapés et d’ex-prisonniers (6 groupes) et de couples souffrant de violences domestiques (6 groupes), soit 600 personnes, ont été suivis intensivement grâce à la thérapie sociale. 3600 autres bénéficiaires de l’AMI  suivis dans le cadre d’autres projets ont également profité de la méthode. Pour ce faire, les 12 employés de l’AMI ont été formés et supervisés durant 2 ans par le spécialiste et fondateur de la méthode, Charles Rojzman.