Titutlaire d’un master en sciences sociales en anthropologie, Juliette Kohler se passionne depuis de nombreuses années pour la problématique des migrations et des droits de l’Homme. Elle a d’ailleurs été active pendant de nombreuses années au sein du Mouvement Jurassien de soutien aux sans-papiers et migrants.

L’ethnologue a intégré l’Observatoire des droits humains de la Bluefields Indian and Caribbean University (BICU) au Nicaragua en avril 2016 et ce pour un projet d’une durée de 2 ans. Ce projet a pour but le renforcement institutionnel du BICU, notamment en élaborant une stratégie éducative pour la promotion des droits humains des peuples indigènes et descendans africains.