Après un master en Peace, Conflicts and Development obtenu en Espagne, Kim-Mai a travaillé en communication pour Amnesty International et en tant qu’observatrice des droits humains pour Peace Brigades International au Guatemala.

Passionnée par le milieu de la communication, elle décide de partir en février 2016 à Haïti où elle soutient le Service Jésuite pour Migrants (SJM) dans ce domaine. Elle apporte son aide aux déportés haïtiens en renforçant le secteur communication et plaidoyer de l’organisation, notamment en s’assurant de la bonne position du SJM dans les médias et l’opinion publique haïtienne en tant qu’organisme de défense des droits des migrants.

Interview en Haïti

Eirene Suisse reçoit une contribution de cofinancement de la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) au travers d’Unité pour son programme quadriennal 2021-2024. Voir les détails