La région des Grands Lacs africains est une des trois zones d’activité d’Eirene Suisse qui est présente au Rwanda, République Démocratique du Congo et en Ouganda. Les populations de cette région sont affectées par les séquelles drames qui s’y déroulent depuis les indépendances et dont le génocide au Rwanda constitue le paroxysme. Les clivages identitaires restent très présents. Aujourd’hui, l’amélioration des relations qu’entretiennent les États de la région entre eux constituent un facteur de pacification. Eirene Suisse est présente dans la région depuis 2001 où elle travaille en faveur de la promotion de la paix et des droits de humains.

L’objectif d’Eirene Suisse dans les Grands Lacs est d’apporter une contribution dans la prévention et la gestion de conflits, dans la promotion de la paix régionale, et dans le renforcement institutionnel de ses partenaires travaillant dans ces domaines. Il s’agit surtout d’appui aux actions liées au dépassement de la haine, la méfiance et la violence entre des groupes sociaux, ethniques et nationaux mais aussi l’autonomisation des groupes plus fragiles comme les femmes et les jeunes. La contribution d’Eirene Suisse se traduit donc dans les domaines interdépendants suivants :

Citoyenneté (ODD 10 et 16) <em>promotion du dialogue comme outil de gouvernance démocratique et des droits humains</em>

Appuyer la mise en réseau régionale, les échanges de compétences entre sociétés civiles des différents pays pour renforcer les capacités de plaidoyer et sur la citoyenneté (Projet avec Pole, IdG, Umuseke) Soutenir les initiatives qui visent à responsabiliser et inciter la participation démocratique en particulier des jeunes et des femmes (Projets avec Pole, Umuseke, Reseau des Femmes) Promouvoir et faciliter la participation des citoyens au développement durable (Projets AMI, Pole, Réseau des Femmes)

Prévention et gestion de conflits (ODD16) : <em>Dialogue, médiation,; traitement du passé </em>

Appuyer les initiatives visant à gérer les violences pour la transformation des conflits au sein de la société rwandaise Promouvoir les initiatives liées à la promotion de la paix à travers une approche communautaire qui permet aux victimes de se reconstruire une santé psychique et physique ainsi que de se réintégrer socialement et économiquement Appuyer la recherche-action sur les thématiques sensibles en matière de cohabitation pacifique, la violence basée sur le genre, l’autonomisation des femmes, le dialogue entre les jeunes, la lutte contre les « identités meurtrières » Animer des débats au sein de la diaspora sur le vivre-ensemble