GWED-G est une organisation active au nord de l’Ouganda depuis 2004, fondée par des femmes victimes des conséquences de la longue guerre civile. L’objectif principale de GWED-G est la promotion de la paix, de la réconciliation et des droits humains, principalement des femmes mais aussi des enfants et des hommes qui retrouvent leur communauté après avoir vécu de longues années dans les camps de déplacés, connus pour avoir durablement affecté l’organisation des communautés locales.
Les activités de GWED-G couvrent de nombreux aspects des droits humains, à savoir la promotion des droits fondamentaux tels que les droits sociaux, l’accès à la nourriture, au logement, aux services de santé et à l’éducation. Des techniques de médiation, de négociation, de réconciliation et de pardon auprès des femmes sont mises en place. Les violations des droits humains sont très fréquentes en situation post-conflit, notamment en matière de violence basée sur le genre et de propriétés foncières ainsi qu’économique et GWED-G s’engage aussi à améliorer la situation en documentant et reportant ces violations.