Il y a deux ans, Eirene Suisse abordait avec la Fundación MURALES RACCS l’importance d’inclure toutes les populations dans un projet qui se veut être inclusif. En 2019, lors d’un échange Sud-Sud auprès de notre partenaire au Salvador Los Angelitos Potonico, dont l’objectif est l’inclusion des personnes en situations de handicap dans la société, la Fundación MURALES RACCS a acquis les outils pour travailler avec cette population. Et aujourd’hui nous sommes heureux du chemin parcouru par la Fundación MURALES RACCS et de sa volonté d’inclure les personnes en situation de handicap dans ses projets.

En janvier 2020, durant 15 jours, la Fundación MURALES RACCS a donné des ateliers de peinture à des femmes en situation de handicap et des femmes proches-aidantes. L’objectif de cet atelier était que toutes ces femmes puissent exprimer leurs émotions et leur ressenti.

Voici une traduction du post de la Radio La Costeñisima daté du 30.01.2020, concernant cet échange:
“Les femmes en situation de handicap apprennent à peindre afin de renforcer leurs habilités et affronter leurs conditions de vie. Parmi les femmes qui ont participé à l’atelier, se trouve Susana Samorán, survivante de violences domestiques. Luz Laguna, coordinatrice du Comité de femmes en situation de handicap, a expliqué à la Radio La Costeñisima que les femmes avec un handicap de la vue, sourdes, avec des difficultés psycho-moteurs entre autres, recherchent à aller de l’avant.”

Encore bravo pour cette initiative et que celle-ci se poursuive au service de l’inclusion de toutes les populations dans la société!