Dans sa troisième lettre circulaire, Michèle nous fait part des derniers moments qu’elle a passés dans différents lieux du Nicaragua. Elle nous parle de la Semana Santa, de sa semaine d’induction, du Carnaval du Palo de Mayo et des difficultés du contexte dans lequel elle travaille.