« Ici, les personnes en situation de handicap, après un éventuel cursus scolaire, sont livrées à elles-mêmes, avec peu de possibilités de se réaliser […]. Elles sont confrontées à de nombreux d’obstacles qui limitent leur participation sociale. » signale Marine, volontaire au Salvador, dans sa lettre circulaire.

Son projet avec l’organisation Los Angelitos a pour but d’aider les jeunes en situation de handicap à devenir plus autonome et à être valorisés autant au niveau personnel qu’au niveau professionnel.

Marine ne présente pas seulement son projet, mais nous replace dans le contexte historique et économique du pays et commente les derniers événements politiques liés à la pandémie.