Echanges entre ONGs actives dans des programmes socio-économiques auprès de populations affectées par la guerre

Echanges entre ONGs actives dans des programmes socio-économiques auprès de populations affectées par la guerre

Grands Lacs Rwanda
du 1 mars 2017 au 28 février 2018

Objectif global

Le projet consiste à organiser un atelier d’échange de 6 jours, au cours duquel les diverses associations participantes partagent leurs techniques de communication et de résolution de conflit. Le but est d’offrir des clés pour mieux communiquer avec les personnes ayant vécu des violences ou des traumatismes.

Contexte

Depuis des décennies, les populations de plusieurs pays de la région des grands lacs africains (spécialement : la République Démocratique du Congo, le Rwanda et l’Ouganda) sont les victimes de nombreuses violences : génocides, violences sexuelles, déplacements forcés des populations, pillage et destruction de bien, etc. Des phénomènes nouveaux et durables sont apparus : des enfants soldats, de perpétuels réfugiés et déplacés, des milices et groupes armés transfrontaliers. Ces conflits sanglants ont emporté des millions de vies humaines et provoqué des blessures physiques et mentales indélébiles.

Devant l’incapacité ou le manque de volonté des États à éradiquer ces fléaux, des organisations non gouvernementales ont eu le courage d’accompagner des populations sinistrées ne sachant pas vers qui se tourner. Leurs interventions aident à l’amélioration des conditions socio-économiques de ces populations et à la promotion de la paix dans leur environnement.

Pour renforcer les capacités à agir des différentes organisations qui travaillent sur le même domaine, l’idée d’un échange est apparue, dans le but de leur permettre de partager des techniques de communication spécifiques et de résolution de conflit dans le cadre de leurs projets.

Projet

Les associations participantes élisent ensemble les thématiques  à aborder, et participent à l’animation de l’atelier en présentant les activités et techniques qu’ils utilisent. Malgré les différences de contexte, il s’agit donc de s’enrichir mutuellement sur des thématiques communes. Les modes alternatifs de résolution de conflit et la technique de la thérapie sociale seront notamment abordés.

Impacts visés

Au-delà du partage de connaissances durant l’atelier, ce projet entend susciter des collaborations entre les diverses associations locales œuvrant dans la résolution de conflits au sein de projets de développement socio-économique.