Roco Gen Ki Timo Kicai - Vers une réintégration des enfants-soldats à travers la formation, la promotion de la paix, le pardon et la réconciliation

Roco Gen Ki Timo Kica – Vers une réintégration des enfants-soldats à travers la formation, la promotion de la paix, le pardon et la réconciliation

Grands Lacs Ouganda
du September 1, 2022 au June 30, 2025

Objectif global

L’objectif principal est d’encourager le dialogue au sein de la communauté acholie afin de favoriser le processus de construction de la paix.

Contexte

Le district de Gulu, dans le nord de l’Ouganda, a été profondément marqué par la violente guerre civile entre les forces gouvernementales du président Museveni et l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), dirigée par Joseph Kony, qui a sévi de 1986 à 2004. Les conséquences dévastatrices de ce conflit persistent même quinze ans après le départ de la LRA du pays. Les enlèvements massifs d’enfants, la force militaire imposée aux garçons et l’exploitation sexuelle des filles ont laissé des cicatrices profondes dans la région. Malgré le départ de la LRA et le retour relatif de la paix, Gulu continue de faire face à des défis majeurs. Les infrastructures ont été détruites, l’économie locale est en déclin, et la population, en particulier les femmes et les filles, reste vulnérable en raison des normes de genre prévalant dans la société. La violence à l’égard des femmes persiste. YOLRED, fondée par Geoffrey Omony, lui-même un ancien enfant soldat, a émergé comme une force stabilisatrice dans cette région traumatisée. L’organisation s’efforce de relever trois défis interconnectés majeurs : les conflits fonciers entravant les investissements et générant une violence récurrente, le chômage et le manque d’opportunités économiques, ainsi que la stigmatisation persistante des ex-combattants et de leurs familles. Les anciens enfants-soldats, en particulier, font face à des difficultés à se réintégrer dans leurs communautés après la fin du conflit. Les traumatismes physiques, émotionnels, psychologiques et sociaux persistent, entravant leur développement personnel. YOLRED, en tant qu’organisation dirigée par d’anciens enfants soldats, joue un rôle crucial en fournissant un soutien essentiel pour aider ces survivants à surmonter les défis liés à leur réintégration dans la société. Avec une compréhension approfondie des réalités vécues, YOLRED s’engage à améliorer la vie des anciens enfants-soldats et à contribuer à la construction d’une paix durable dans la région.

Projet

Le projet vise la mise en place d’un système de documentation où toutes les activités du projet sont répertoriées, tel que le programme d’apprentissage à l’entreprenariat pour les femmes et les jeunes touché·e·s par la guerre afin de leur apprendre à s’autonomiser financièrement et le programme d’enseignement sur la paix, la réconciliation et la guérison pour une meilleure acceptation et réintégration des anciens enfants combattants, les anciennes filles et femmes combattantes au sein de leurs communautés.

Le projet renforce ainsi les compétences professionnelles des anciens enfants soldats et survivant·e·s de la guerre civile pour faciliter leur réintégration dans la société. Les formations sur la paix et la réconciliation contribuent à leur acceptation dans leurs communautés. L’adaptation de ces processus aux contextes régionaux et leur documentation permettront la diffusion à d’autres organisations.

L’impact visé

  • Mise en place d’un système de documentation ;
  • Documentation de chaque activité ;
  • Renforcement du programme d’apprentissage à l’entreprenariat ;
  • Mise en œuvre d’ateliers et de formations sur la paix et la réconciliation à travers l’appui du personnel local ;
  • Amélioration de l’entrepreneuriat par les femmes et les jeunes touché·e·s par la guerre ;
  • Amélioration des moyens de subsistance et le statut économique des anciens enfants soldats ;
  • Renforcement des processus d’acceptation et de réintégration d’anciens enfants soldats.

Eirene Suisse reçoit une contribution de cofinancement de la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) au travers d’Unité pour son programme quadriennal 2021-2024. Voir les détails

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner