Sud-Nord de M. Pierre Faubert Lubin

Suisse
du 1 septembre 2016 au 31 août 2017

Monsieur Lubin a été engagé comme coordinateur local d’Eirene en Haïti en janvier 2012. Sa candidature a été appuyée par M. Saint Pierre Beaubrun, responsable du secteur des Droits Humains du GARR, organisation partenaire d’Eirene Suisse en Haïti. Ensemble, ils ont fondé, avec d’autres personnes, l’organisation SENS, avec lequel Eirene Suisse a également collaboré.

Monsieur Lubin est venu en 2014 à Genève et  s’est intéressé au Master en Action Humanitaire et Développement, proposé par le CERAH de Genève.

Eirene Suisse a encouragé M. Lubin à intégrer ce Master. En effet, Eirene considère que c’est une très grande opportunité de pouvoir accueillir, durant un an, son coordinateur local afin qu’il puisse se former dans un domaine utile à son poste, à son pays et à la défense des Droits humains. D’autre part, nous avons collaboré avec M. Lubin dans plusieurs activités en Suisse, de sensibilisation et de développement institutionnel :

  • M. Lubin a participé à des réunions d’Eirene Suisse, de son comité et de l’AG ;
  • Il amène des inputs pour la partie Haïti du programme 2017-2020 ;
  • Il a été très actif dans la préparation des futurs volontaires au départ pour Haïti ;
  • Il s’est exprimé publiquement durant des soirées de départ ;
  • Avec la coordinatrice Haïti, il a donné une formation à plusieurs futur(e)s volontaires sur le stress et la sécurité en Haïti ;
  • Il a donné des coups de main dans l’organisation d’événements menés par Eirene Suisse.
  • D’autre part, il s’est rendu utile et a oeuvré auprès d’autres organisations en Suisse :
  • Bénévolat avec l’Armée du Salut à Genève dans le cadre du projet famille en tant qu’animateur avec des enfants ;
  • Bénévolat avec Lumière pour Haïti (LPH) dans le cadre d’un événement pour des levées de fonds ;
  • Collaboration avec M. Michel Monod (volontaire dans le projet de SENS), dans des séances de formation en communication non-violente. Par ce biais, M. Lubin se forme également comme animateur.

Cette expérience, en plus de l’approche académique, a apporté à M. Lubin une connaissance plus approfondie de la Suisse et de sa culture de manière générale. Ces nouveaux atouts seront bienvenus dans le cadre du développement du programme d’Eirene Suisse en Haïti, qui va compter six volontaires longues durées et un projet, dès la fin de l’année 2016.