Partenaires Sud

  • IEPENH - Initiative des Éducateurs pour la Promotion de l'Education Nouvelle en Haïti

    L’IEPENH est une association créée par des enseignants haïtiens soucieux d’améliorer leur pratique. Elle effectue un travail intensif autour de la formation continue des enseignants.

     

  • IRATAM - Institut de Recherche et d'Appui Technique en Aménagement du Milieu

    IRATAM est une organisation haïtienne fondée en 1985, dont la mission consiste à accompagner les communautés paysannes du Nord-Est du pays dans la prise en charge de leur milieu et dans l’amélioration de leurs conditions de vie.

    Son action se situe principalement dans le domaine de l’appui technique en organisation communautaire et en agriculture durable. L’équipe multidisciplinaire d’IRATAM (ingénieurs et techniciens agronomes, animateurs, animatrice genre, animateur jeunes, etc.) appuie et forme les paysans, les aide à s'organiser en associations et en coopératives, favorise leur participation aux prises de décisions pour améliorer leurs rendements agricoles, leurs revenus, et donc leurs conditions de vie en général. Le tout, dans une optique de protection de l’environnement et de développement viable et durable, en appliquant une politique « genre et développement » efficace et avant-gardiste.

    Par son action, IRATAM contribue à freiner l’exode rural, à diversifier et améliorer l’alimentation de base des populations du Nord-Est. Non seulement le soutien d’IRATAM permet-il d’augmenter les rendements agricoles, mais les techniques d’agroforesterie employées contribuent à freiner la déforestation des collines et des montagnes du Nord-Est, elle-même responsable de l’érosion et de la dégradation des terres agricoles.

  • IMLK - Instituto de Acción e Investigaciones Martin Luther King

    Créé en 1993, l’Institut de recherche et d’action sociale « Martin Luther King » (IMLK) est affilié à l’Université polytechnique du Nicaragua. Son action s’inscrit dans l’éthique de l’Université, à savoir le service à la collectivité, l’idée de développement humain intégral, le respect de l’égalité de genre, de race et de croyance, ainsi que la construction d’une culture pacifique. L’Institut fonde son action sur la Déclaration et le Programme d’action sur une culture de la paix (résolution 53/243) adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU.

    L'IMLK et Eirene Suisse ont noué une relation de partenariat en 2013.

  • Instituto WEM

    L’Institut WEM – qui signifie « le monde des hommes » en langue indigène Bribri - a été fondé en 2000 par deux jeunes diplômés en psychologie de l’université du Costa Rica. Intéressés par la prévention de la violence intra-familiale, Alvaro Campos et José Manuel Salas se disent que toutes les initiatives pour lutter contre ce fléau sont tournées vers les femmes victimes ou vers les hommes qui sont déjà passés à l’acte. Aucune démarche n’a été entreprise pour prévenir ces violences auprès des hommes. Or, il faut, selon eux, s’en prendre à l’essence du problème: la masculinité hégémonique reçue en héritage culturel.

    Les deux hommes créent une ONG en guise de travail de fin d’études, l’Institut WEM.  Ils  conçoivent une méthode pour aborder les hommes. Pour s’adresser à eux et leur proposer de réviser leur manière de concevoir leur masculinité. Ils fabriquent un environnement thérapeutique et pédagogique. Les hommes qui passeront entre les mains de l’Institut WEM suivront un seul cursus: 45 sessions de thérapie communautaire sous forme de groupes de parole et 4 ateliers de 12 heures de l’école pour hommes. Le tout sous l’autorité de psychologues et sexologues triés sur le volet.

     



  • Los Angelitos - Asociación de Padres y Familiares de Hijos con Discapacidad de El Salvador

    Los Angelitos est une organisation "fille" de ALGES qui regroupe des familles d'enfants handicapés. Travail dans le domaine des droits de la personne handicapée et de la formation des parents pour le suivi de leurs enfants.

  • Murales RAAS - Movimiento para la unidad Regional del Arte Local y las Expresiones Socio Culturales de la Región Autónoma del Atlántico Sur de Nicaragua

    Le Mouvement pour l'Unité régionale d'art local et des expressions socio-culturelles de la Région Autonome de l'Atlantique Sud du Nicaragua (MURALES RAAS) , né à la fin des années 2000 vise à sensibiliser les enfants et jeunes de la RAAS aux problèmes sociaux qui les touchent et à renforcer le lien social au sein d’une population multiethnique. Il s’agit d’utiliser l’art pour atteindre les adolescent-e-s et les enfants avec des messages socio-éducatifs basés sur une approche multiculturelle reconnaissant la diversité de la région et la nécessité de promouvoir des changements sociaux. Conçus et menés de façon participative, les projets artistique veillent à développer leur créativité et faculté d’expression par le geste. Les premiers projets ont été mis en œuvre au sein des maisons municipales pour les adolescents et les jeunes  dans 5 municipalités de la RAAS (Bluefields, Kukra Hill, Pearl Lagoon, El Rama et Nueva Guinea).

    Ce mouvement Muralismo RAAS s’est donné pour tâches de :

    • proposer une activité extra-scolaire à des enfants et des jeunes
    • renforcer le tissu social par la réalisation collective d’un projet  d’art ;
    • améliorer l’estime de soi des adolescents et des enfants ;
    • favoriser l’acquisition de nouvelles compétences artistiques par les adolescents et les enfants ;
    • embellir de l’environnement urbain de Bluefields ;
    • transmettre à la population en général des messages promouvant la multiethnicité, la protection de l’environnement le respect des droits humains et la paix ;
    • promouvoir des actions conjointes entre différents organismes (ONG, institutions du gouvernement ; société civile, etc.) et le projet.

     

    En outre Murales RASS est accompagné par la Fundación Murales RACCS qui utilise l'art et notamment les murales comme outil de prise de conscience et d'expression chez les jeunes de la côte atlantique du Nicaragua.

    Michael Hammond est à l'origine de cette fondation créée en 2016. Eirene (GVOM) appuie ce type d'activités dans cette région depuis 2007.

     

     

  • Omoana

    Omoana est une organisation d’entraide fondée en 2003 par des jeunes de Suisse romande. L’association est active en Ouganda dans les milieux de la santé (et plus particulièrement du VIH/sida), de la microfinance, de l’agriculture et de l’éducation. Nous tenons à ce que nos projets demeurent innovateurs et répondent aux défis actuels de l’aide au développement.

    Omoana signifie « enfant » en luganda, langue parlée au Sud de l’Ouganda. Les jeunes Ougandais manifestent une vraie force et l’envie de s’en sortir. L'association aide des familles vulnérables des régions de Jinja et de Gulu en agissant dans une collaboration et une confiance réciproque avec des partenaires locaux. L’écoute et la compréhension sont primordiales dans sa démarche, afin que le soutien ait du sens dans un contexte où cultures et réalités locales ont leur place.

  • ODD - Organisation de Développement de Désarmes

    Fondée en 1994, l'Organisation de développement de Désarmes ou ODD, compte aujourd'hui 130 membres activement engagés dans des activités d'éducation, de développement local et de droit. Tous ont le même objectif: Le développement communautaire en mettant l'accent sur la méthode participative. L'ODD gère des projets de développement dans les domaines de l'eau, de l'assainissement, de la protection de l'environnement et de l'urbanisme. Elle défend les droits agricoles des paysans. Elle met en valeur et protège les ressources de la région de Désarmes, notamment l'eau. Enfin, elle tisse et développe des relations  avec toutes autres organisations paysannes, nationales et internationales partageant la même philosophie qu'elle pour un travail en commun.

  • ODESAR - Organización para el Desarrollo Económico y Social para el Área Urbana y Rural

    Odesar est une ONG dont le but fondamental est de contribuer au développement des communautés rurales. Elle privilégie des projets qui combattent l’extrême pauvreté et qui touchent aussi bien les petits producteurs que les travailleurs agricoles et notamment les femmes. Odesar promeut la sécurité alimentaire nutritionnelle tout en tenant compte des thèmes de genre, de respect de l’environnement et de la biodiversité ainsi que et de l’encouragement de la participation citoyenne.

    ODESAR définit sa mission ainsi : "mettre en place des projets pour réveiller la conscience individuelle et collective des femmes et des hommes qui sont les plus défavorisés et qui vivent dans des conditions de pauvreté afin de leur apporter les compétences qui suscitant des processus de changement à même de contribuer à l'amélioration de leur niveau de vie et à la pleine jouissance de l’exercice de leur citoyenneté."

  • Pole Institute

    Pole Institute (Institut interculturel dans la région des Grands Lacs) est un carrefour de réflexion et d'échanges dans une région où depuis la nuit des temps, se sont brassés des peuples autour des richesses que leur offrait une nature généreuse, carrefour qui a pour but de stimuler le développement des valeurs positives communes à ces peuples.



Construire la paix ensemble

9 Rue du Valais
1202 Genève

+ 41 22 321 85 56
info@eirenesuisse.ch

CCP : 23-5046-2

Nous écrire


Eirene a besoin de vous pour mener ses projets à bien.

Faire un don

Devenir membre