Partenaires Sud

  • PAIS - Programme d'appui à l'insertion sociale

    PAIS est une organisation basée au Cap Haïtien et qui lutte pour le développement de communautés rurales isolées de la région. Au travers de divers projets tels que du micro-crédit, des cours de couture, des constructions de latrines, de construction de voies d'accès, d'aide aux paysans, PAIS entend aider les populations de Grosse-Roche et de la Bruyère à sortir de la précarité.
    Après le séisme du 12 janvier 2010, bon nombre de personnes originaires de cette région sont rentrées de leur exil à Port-au-Prince. D'autres besoins ont alors émergés et PAIS, en collaboration avec Eirene Suisse, a monté un programme d'aide psycho-sociale pour venir en aide aux personnes traumatisées.
    Aujourd'hui, ces programmes d'urgence post-séisme sont terminés et le travail de PAIS se tourne à nouveau vers le développement des communautés rurales.

  • Réseau des Femmes Oeuvrant pour le Développement Rural

    NOTRE VISION

    Une société où les femmes comme les hommes jouissent pleinement de tous leurs droits et contribuent efficacement au développement durable.

    NOTRE MISSION

    Renforcer les femmes du milieu rural pour qu’elles soient pleinement impliquées dans la transformation de leur vie et deviennent actrices et vecteurs d’un changement positif pour un développement durable.

     

  • SENS - Service d'Entraide Socio-Spirituelle

    Le Service d’Entraide Socio- spirituelle (SENS) est une association chrétienne à but non lucratif et apolitique. Dès sa fondation en décembre 2003 dans la commune de Carrefour, il s'est donné une vocation à la fois sociale et spirituelle.

     Les principaux objectifs du SENS sont  les suivants:

    1. Contribuer à l’édification des Eglises et des Associations sociales et évangéliques;
    2. Promouvoir l’équité de genre, la culture de la paix et des droits de l’homme au sein des communautés ;
    3. Travailler à l’amélioration des conditions sociales des communautés vulnérables.
  • SJM - Service Jésuite aux Migrants - Haïti

    Le SJM est le bureau du Service Jésuite aux Migrants en Haïti. Le SJR fait partie du Réseau Jésuite avec les Migrants en Amérique Latine et dans la Caraïbe. (RJM –LAC) qui oriente et dirige les efforts dans la région en matière de migration.

    Le SJM a commencé à travailler en Haïti depuis 1999 sous la dénomination du SJR (Service Jésuite aux Réfugiés), à travers son bureau basé à Ouanaminthe (Solidarite Fwontalye), avec pour mission d’accompagner et de défendre les droits des migrants et des communautés frontalières haïtiennes dans le nord-est du pays.

    A la suite du séisme ayant frappé Port-au-Prince et d’autres régions de l’ouest et du sud-est d’Haïti le 12 janvier 2010, le SJM a mis sur pied un bureau à Port-au-Prince et, par la suite, à Fonds-Parisien, pour accompagner de nombreuses personnes et familles déplacées dans les camps, ainsi que les migrants haïtiens déportés de la République Dominicaine et les communautés frontalières.

  • SJM - SJM-Nicaragua (El Servicio Jesuita para Migrantes Nicaragua)

    SJM est une organisation à but non-lucratif constituée en 2004. Son but est de promouvoir et défendre les droits de la population migrante nicaraguayenne. Ils collaborent avec l'institut Historique d'Amérique centrale ( IHCA) et le Service Jésuite pour Migrants, le Réseau régional dans lequel ils annoncent des ONG, des univérsités, des défendeurs des droits de l'homme et des centres de recherches et de projets sociaux de la compagnie de Jésus.

    Le SJM travaille dans le but de pomouvoir et défendre les droits de la population migrante nicaraguayenne mais aussi de générer une migration de travail contrôlée,  ordonnée et documentée. Le SJM réalise et publie également les recherches qui apportent des facteurs de production et des proposition pour contribuer à adapter les migrations par rapport à la politique mise en place.

    Le SJM réalise aussi des manoeuvres institutionnelles et gouvernementales au moyen de forums et réunions avec les médias et les personnes qui influencent les décisons conçernant les migrations. L'organisation accompagne la population migrante au Centre de Rétention de la Direction générale de Migration et d'Extranéité et exécute des projets de coopération locale.

  • Umuseke

    UMUSEKE est une organisation rwandaise imaginée dans l’après génocide et fondée en 2000.

    L’objectif d’UMUSEKE est double. Il s’agit d’une part de promouvoir une culture de paix dès le jeune âge afin de favoriser un mieux vivre ensemble. D’autre part, il s’agit de concevoir et d’appuyer des programmes améliorant les conditions socio-économiques, qui ont une influence directe sur le maintien d’une paix durable.

    Pour remplir la mission qu’elle s’est donnée, UMUSEKE base l’essentiel de son action sur l’éducation à la paix, aussi bien en milieu scolaires qu’extra scolaires. Ce travail s’effectue notamment par l’élaboration d’outils pédagogiques nécessaire à l’éducation pour la paix. Bien que l’essentiel des activités d’UMUSEKE prenne place au Rwanda, certains projets se déroulent également au Burundi et en République Démocratique du Congo.

  • UNES - Unidad Ecológica Salvadoreña

    Constituée en 1987 sur l’initiative de 6 organisations (environnementales, universités et organisations corporatives) la UNES regroupe aujourd’hui plus d’une trentaine de membres. Elle s’est donné pour mission de défendre la nature et d’améliorer la qualité de vie de la population salvadorienne, de stimuler l’organisation et la participation de femmes et d’hommes dans le « scenario » national, régional et international. Les activités de la UNES s’organisent autour de 4 programmes : a) genre et environnement, b) renforcement institutionnel, c) gestion écologique des risques, d) politique de l’environnement participative. La UNES n’est pas seulement impliquée dans le plaidoyer mais elle effectue un énorme travail de lobbying en faveur de l’environnement.

  • Vivo Uganda

    vivo est une organisation non gouvernementale internationale active dans le domaine de la prévention et le traitement de stress post-traumatique lié à la guerre, à travers la recherche, l’intervention thérapeutique, le plaidoyer et la formation.

  • VN - Voces Nuestras

    Le centre de communication Voces Nuestras accompagne et fortifie l'expression de différents groupes sociaux, spécialement les capacités informatives, de participation, articulation et incidence publique. Il travaille avec des organisations qui luttent pour leurs droits et pour prendre part à la construction des sociétés d'Amérique centrale: paysans, indigènes, écologistes, syndicats, femmes, jeunes...
    Ce travail s'effectue à travers la production de feuilletons radiodiffusés, une revue radiophonique hebdomadaire, le développement de processus de formation, des diagnostics de communication...

     



Construire la paix ensemble

9 Rue du Valais
1202 Genève

+ 41 22 321 85 56
info@eirenesuisse.ch

CCP : 23-5046-2

Nous écrire


Eirene a besoin de vous pour mener ses projets à bien.

Faire un don

Devenir membre