Dans sa dernière lettre circulaire, Elise marque ses 18 mois de volontariat en Haïti !

Le quotidien des Haïtiens est souvent ponctué par des manifestations violentes, notre volontaire a donc l’habitude d’être appelée à rester enfermée à la maison, le confinement est loin d’être une situation exceptionnelle pour elle. Cependant, cette fois-ci la raison du confinement semble encore invisible et le nombre de cas officiel s’élève seulement à 1000 cas.

Elise nous tient aussi au courant de l’avancée des projets ; les jeunes du projet ne chôment pas et multiplie les actions de sensibilisation.