Dans sa dernière lettre circulaire Michel nous propose des conclusions personnelles sur ses deux ans et demi de volontariat au Salvador. Il nous donne un aperçu sur la culture, sa vie personnelle et son expérience de volontariat.