© Hashtag Gulu

Le 8 juin a été diffusé sur la Radio Pacis, l’enregistrement sur les discours qui ont été évoqués concernant la mission de Hashtag Gulu.  

« En grandissant, j’ai longtemps vécu dans la rue et même ma mère ne voulait plus de moi, mais j’ai décidé de changer de mode de vie […]. La plupart du temps, les parents se concentrent tellement sur le fait de fournir un moyen de subsistance décent à leurs enfants, qu’ils quittent la maison très tôt et reviennent le soir lorsque l’enfant est déjà endormi. Un tel parent n’aura aucune idée de ce que l’enfant a fait pendant la journée. J’invite donc Hashtag Gulu et toute autre organisation impliquée dans la réinsertion des enfants des rues à se concentrer sur les plus jeunes […]. Certains de ces jeunes vont vivre dans la rue non pas par leur propre volonté, mais en raison de nombreux facteurs tels que la pauvreté, les querelles familiales, la violence à la maison, etc. Et d’après ce que j’ai observé, certains parents ont eu recours à l’alcoolisme et ne peuvent plus donner de bons conseils à leurs enfants parce qu’ils sont tout le temps intoxiqués. » – Saddam

> Retrouvez d’autres témoignages sur la page Facebook d’Hashtag Gulu (en anglais)

Eirene Suisse reçoit une contribution de cofinancement de la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) au travers d’Unité pour son programme quadriennal 2021-2024. Voir les détails