A travers cette dernière lettre circulaire, Céline volontaire en Haïti depuis 2009, en partenariat avec BDS et l’IEPENH et soutenue par la Fédération Genevoise De Coopération et Fribourg Solidaire, nous fait un bilan de son projet et un retour sur la situation compliquée en Haïti. Elle nous parle des raisons qui l’ont poussée à faire le dur choix de ne pas retourner en Haïti et de s’installer en Suisse.

Download

Lekol octobre 2019